COORDONNÉES

13 125 Rue Paul-Sauvé, Mirabel, J7N0V8

514-402-7682  mroman2711@hotmail.com

https://www.facebook.com/mroman2015

http://mroman2711.wixsite.com/myleneroman

Cliquez ici pour consulter mon CV

 

 

 

 

 

DÉMARCHE ARTISTIQUE

Ayant initialement une formation artistique académique et figurative, elle possède les bases lui permettant de créer ce que qu’elle désire. Toutefois, son intérêt pour la photographie et ses études en arts visuels l’ont fortement remise en question sur la nature des arts, ce qui l’a amenée à se questionner et à transformer sa pratique en peinture. Celle-ci étant son médium de prédilection, elle a orienté ses expérimentations sur la propriété de la peinture, soit ce qui la différencie de la photographie. La combinaison de ces deux techniques fait maintenant partie intégrante de ses réalisations.

« Je recherche le meilleur des deux mondes »

Au fil du temps, elle a trouvé dans l’acte de peindre l’aspect qui l’interpelle davantage, c’est-à-dire l’oscillation entre la spontanéité imparfaite et la recherche de perfection dans la minutie. Elle privilégie également le genre du paysage qui s’avère très propice à cette spontanéité tout en générant des ambiances émotives. De plus, ayant en elle une dualité imprégnée des sciences et des arts, le paysage lui laisse une myriade de possibilités pour mettre en relation les formes organiques (intuitives, spontanées) et le travail géométrique (rationnel et appliqué). Une tension est ainsi créée par ce jeu de contradiction visuelle. Le paysage urbain la fascinant aussi par ses structures géométriques qui altèrent le paysage, elle recherche constamment la beauté dans la « laideur » de certains endroits plus industriels via la création d’une nouvelle réalité picturale.

« Je cherche à réinventer la réalité pour la rendre plus intéressante; je me promène continuellement entre le possible et l’impossible, entre le rationnel et la fantaisie»

Par ailleurs, bien qu’elle ait toujours pratiqué les arts visuels de différentes façons, les sciences sociales et naturelles l’ont toujours fascinée parallèlement. Sa formation collégiale en sciences humaines l’a amenée à poursuivre des études universitaires en géographie-biologie qu’elle a finalement mises de côté pour retrouver sa passion artistique. Depuis, elle ne peut oublier ces images magnifiques de cellules végétales vues au microscope et l’esthétique des schémas que l’on retrouve dans les ouvrages scientifiques.

« Idéaliste et rêveuse, j’ai réalisé que ma vision subjective associait une couleur à chaque chose »